Les Canadas vus par les Canadiens 1750-1860Division des archives de l'Université de MontréalModéliser le changement - Les voies du français
Une collection qui traverse l’histoire



Louis-François-George Baby (1832-1906). [1900]. Archambault photo (photographe).
À son décès en 1906, le juge Louis-François-Georges Baby a légué à l’Université de Montréal une collection de documents d’archives, de livres rares, d’estampes et de gravures qui demeure à ce jour, une des plus prestigieuses collections privées données à l’Université depuis sa fondation et l’une des plus riches par sa profondeur et sa diversité. En cette année 2006, nous avons voulu commémorer le centenaire de ce don prodigieux qui enthousiasme les chercheurs de divers horizons, en lui consacrant une exposition virtuelle qui met en valeur quelques uns des joyaux de la collection Louis-François-Georges Baby.


Traversant trois siècles d’histoire, les documents d’archives couvrent la période 1601 à 1905 et comptent plus de 20 000 pièces touchant à tous les aspects de l’histoire du Canada auxquelles s’ajoutent quelque 3 400 livres rares estampes et gravures. C’est à Camille Bertrand du Service des Collections particulières des bibliothèques que revient le mérite d’avoir classé et décrit les 20 000 documents d’archives et aux Services techniques des Bibliothèques de l’Université de Montréal d’avoir catalogué les livres rares et anciens.


Montréal vue de l'île Sainte-Hélène. 1878. James .Duncan. (peintre).
Les archives se présentent en deux grandes catégories : la correspondance de la famille Baby ainsi que les lettres collectionnées par le juge et les documents divers. Les thèmes rencontrés dans les documents touchent des sujets variés notamment, les affaires religieuses, les mémoires et relations de voyages, le commerce et la finance ou encore les affaires politiques et parlementaires et les affaires militaires.


Ne pouvant présenter dans cette exposition, l’ensemble de cette riche collection, nous avons choisi de mettre en valeur des documents témoignant d’une époque troublée de notre histoire soit celle marquant le passage de la fin de la colonisation française à la veille de la Confédération à savoir la période 1750 – 1860.

En sélectionnant la correspondance et les autres documents d’époque, nous avons voulu mettre en scène les différents régimes politiques et les changements sociaux-culturels qui se sont succédés sur cette période de cent années et voir, à travers les yeux des contemporains de ces événements, les répercussions de cette époque mouvementée.

La description complète de la collection de même que des séries et sous-séries qui la composent peut être consultée à l’adresse suivants : http://www.archiv.umontreal.ca/P0000/P0058.html. Les chercheurs ont aussi accès à un inventaire de chacune des pièces, de la catégorie Documents divers et Correspondance permettant de bien identifier les documents qui les intéressent avant même d’avoir à se déplacer à la Division des archives de l’Université de Montréal. L’inventaire des documents conservés par le Service des livres rares et collections spéciales de la Direction des bibliothèques, présenté en trois volumes, contient des incunables, des récits de voyage et des brochures constituant sa «bibliothèques historique» et cédés par le juge Baby recensés dans le catalogue Atrium que tous peuvent consulter à l’adresse suivante : http://www-atrium.bib.umontreal.ca:8000/